27.1.11

Dix petits berlingots

( ° Attention sujet hautement girly ° )

D'habitude j'aime l'hiver, le froid, les superpositions de fringues, s'emmitoufler, cocooner, se réchauffer les fesses devant la cheminée (sauf qu'à Paris j'ai pas de cheminée. La vie est mal faite). Et j'aime bien mes pieds. Oui, comme ça, sans transition. Ca a son importance, car j'aime moins mes mains. Mais j'aime bien les ongles de mes mains. Et les ongles de mes pieds. Bref. Voilà qu'après un énième jour de gris plombé/plombant so typiquement parisien, où le froid pèse un peu sur l'ambiance générale, me vient l'envie saugrenue de colorer mes ongles de pieds... Oh, non pas que je les néglige durant les frimas sous prétexte qu'ils se voient peu (je suis une fille soigneuse qui aime, à la limite, chouchouter ce que l'on voit le moins), non non... Mais, de là à les vernir... Allez, hop, j'applique une couche de taupe ; moui, trop neutre. Je veux de la couleur, du frais. Hop ! Aussitôt dit, aussitôt dégainé, ce joli rouge dont le laqué estival s'accordait si bien avec les sandales. Ma foi, à la suite de la première minute pendant laquelle l'habitude doit faire sa place, je suis satisfaite de voir mes pieds ainsi parés. On dirait dix petits berlingots°. C'est bôôô. Voilà un avant-goût très, très précoce de l'été prochain ! Et tant pis si à l'extérieur les bottes viendront recouvrir cet excès de coquetterie. Après tout, comme le disaient Les Inconnus dans l'un de leurs sketchs, "c'est la beauté intérieure qui compte".

° pas de visuels, nan.

Aucun commentaire: