22.5.11

Melancholia

et toi mon cœur pourquoi bats-tu
comme un guetteur mélancolique
j'observe la nuit et la mort

j'ai eu le courage de regarder en arrière
le cadavre de mes jours

( Guillaume Apollinaire )

Aucun commentaire: