27.6.11

Rallye 2011


J'ai passé le week-end avec un homme des cavernes très en cheveux, 
une Esmeralda plus vraie que nature et un Chaperon rouge en tatanes.

A part ça, ça va, je prends toujours mes cachets. 

23.6.11

Bonus

On the Walk


Encore des bâtiments ? Oui ! J'adore quand ils ressemblent à de gros Legos. Vous voyez l'idée ?
Buildings again? Yes! I love when they look like big Legos. You know what I mean?


Un jardin suspendu à la fenêtre... J'aime ! Surtout lorsqu'il est aussi évocateur que celui-là.
A garden hanged on window... I love! Especially when it as evocative as this one.

20.6.11

Perfection


Moi qui suis incapable de réaliser un truc nickel avec mes p'tites mains,
je suis toujours épatée par l'exactitude des grandes réalisations.
Ici, jolis habitats d'un Paris chic.

I'm unable to do something totally perfect with my lil hands,
I'm always impressed by the accuracy of the big works.
Here, pretty housing from a "chic" Paris.

18.6.11

Almost

Entre autres choses, ce jour-là...
Among other things, the present day...


Des miettes dans la douche...
Crumbs in the shower...


Un lit brouillon...
A disordered bed...


Une petite lueur.
A lil light.

( un samedi comme je voulais ) ( relax )
( a Saturday as I wanted ) ( cool )

16.6.11

Vu de ma fenêtre ° 4


C'était une nuit étrange, orange
avant l'orage

It was a weird orange night
Before the storm



13.6.11

What The World Eats

Hello ! A l'heure des régimes bikini, je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous. Non, pas de recettes légères mais des extraits du livre de Peter Mezel, un photographe américain qui s'est amusé à mettre en scène, dans son livre intitulé Hungry Plant: What the World Eats, des familles à travers le monde et avec leur étalage de nourriture pour la semaine. Forcément édifiant.

C'est par là : http://phototrend.fr/2011/06/peter-menzel-what-the-world-eats/

Hello! During this time for bikini diet and I invite you to click on the link below. No light recipes here but some extracts from the american photographer Peter Mezel's book, Hungry Planet: What the World Eats. He enjoyed to take pictures of families through the world and with the food they eat during a week. Ver interesting.

It's here: http://phototrend.fr/2011/06/peter-menzel-what-the-world-eats/

9.6.11

Bye, Bye Babies

( spartiates asos )

Salut les chéries... vous m'aviez tapé dans l'œil avec vos lanières en cuir fauve et vos p'tits clous un peu rock... on devait passer l'été ensemble, vous auriez discrètement sublimé chacune de mes tenues... on en aurait fait, des kilomètres sur le bitume brûlant de Paris ! Ca, c'était dans mes projections mentales quand je vous ai vues sur le site de l'Anglais. Hélas, triple hélas, c'était avant que vous ne transformiez mes ravissants petits petons en deux odieux gigots saucissonnés (any pictures thank you for your comprehension). 

Bye, bye babies... Retour direct en GB !

7.6.11

Pink


Souvenir d'un ciel rose en bonne compagnie.
Place du Panthéon, Paris VI

Memory of a pink sky shared with good friends.
Place du Panthéon, Paris VI

5.6.11

Yo! bis

Nan parce qu'on n'est pas au pays des Bisounours, non plus :

° et si le commentateur arrêtait de dire "Rafa" ? Nadal direct c'est mieux, nan ?
° j'ai rien de frais à boire, le ventilo a été kidnappé l'année dernière, on étouffe dans le mini-apart
° pourquoi je suis sur mon canapé et non pas sur le central, un Perrier dans une main et une paire de Chanel sur le nez, vérifiant en live si le petit cul de Nadal est aussi musclé qu'il semble l'être à la télé ?
° trop de pub tue la pub, merci le service public
° oh tiens, alors qu'il n'a pas plu à Paris depuis trois mois, voilà qu'il pleut, le match est interrompu (pauvres joueurs, bonjour la concentration mise à rude épreuve)
° et par-dessus tout : qu'est-ce qu'elle a cette fuck°°° FreeBox (pour ne pas la nommer) à bloquer comme ça toutes les dix minutes ??? Obligée de couper le jus avant de la relancer. M'énerve celle-là ! ###!!salope&&?!

Yo!

( L'année prochaine, j'essaie d'être à cette place )
( Next year, I try to be to this place )

Là, c'est Roger Federer au service. Il affronte Rafael Nadal en finale de Roland-Garros. 
Le dénouement, c'est tout à l'heure. 
Après avoir boudé ce sport pendant longtemps, je retrouve un certain plaisir à suivre le tournoi. 

Oui, il était loin le temps où je maudissais ce foutu Bac qui m'empêchait de suivre les matchs ! A l'époque j'y jouais, au tennis. Aujourd'hui j'ai envie de m'y remettre. 
Mais à Paris, c'est compliqué. Enfin, je crois.

France 4 a retransmis la finale des vétérans ce matin. Y'avait Riton Leconte, y'avait Guy Forget, John McEnroe... Nostalgie quand tu nous tiens, c'était chouette de les revoir, ces vieux briscards. Mais Ô God, bonjour les fautes de débutant ! 

Ce qui se joue en ce moment, c'est du tennis de très haut niveau. 

Qui remportera le Saint-Graal ?