23.8.12

Métal


Parfois, l'on est attendu quelque part, sans le savoir.
Un jour on vit la rencontre. Son charme : ne pas avoir été provoquée.

Ce fut le cas aujourd'hui avec cette bague de métal.
Je crois qu'elle me va bien.
Je sais qu'elle me suivra longtemps ;
d'ailleurs, je l'ai enroulée à ce doigt et elle ne veut plus en bouger.

C'est un fait... les évidences me rendent sereine.


1 commentaire:

Angela a dit…

J'aime beaucoup la bague!Super!
Angela Donava
http://www.lookbooks.fr