6.6.13

5 jours en Norvège

La chance de vivre à Paris, c'est celle de pouvoir prendre un vol "au vol" et de se retrouver, deux heures plus tard à peine, dans un autre pays...

Un long week-end, cinq jours à tuer ? Direction la Norvège, Oslo et Bergen ! On a déboulé avec nos cols roulés et nos parkas, il a fait 25°C sous un soleil inattendu. On a eu chaud dans nos chaussures de rando. Si j'avais su, j'aurais pris mes Havaianas.

Survoler le pays de jour se révèle idéal pour découvrir sous les hublots les étendues de terre bien verte, trouées par l'eau formant ainsi une multitude de petites îles sur lesquelles s'épanouissent les sapins. La Norvège est une terre propice au sport de plein air, pour sûr.


un pays en vert et bleu

D'ailleurs, les filles sont très sportives. Et belles, c'est vrai. De blondes à très blondes, la peau mate ou dépourvue de mélanine mais toujours lisse, le visage poupin. Leurs tenues se résument à porter sneakers et collant en Lycra sans oublier la bouteille d'eau à la main. Plus pratique pour courir et pratiquer la marche rapide, seule ou entre copines, parfois avec bébé dans sa McLaren ! Résultat, elles affichent une silhouette de rêve. 

une population soucieuse de sa santé

La gent masculine, elle, est tatouée, plutôt plus que moins.

A Bergen on a dégusté des cinnamon rolls, goûté de la baleine (si... c'est délicieux) et du saucisson d'élan, photographié sans relâche les couleurs de la ville... J'ai beaucoup aimé ce joli port. J'imagine qu'il y fait bon vivre (enfin, surtout quand la lumière est aussi belle, ce qui était assez exceptionnel d'après les locaux).














En Norvège nous reviendrons, pour visiter les fjords. 

Aucun commentaire: